(Communiqué)

 

Valéry Giscard d’Estaing et François Bayrou (l’actuel président du MoDEM) du temps de l’UDF

 

-« Un centriste, un libéral, un Européen, au bout de son destin… »

 

Valéry Giscard d’Estaing fût l’homme de la modernité, de l’émancipation, avec des réformes progressistes, tellement actuelles et toujours avant-gardistes.

Ce plus jeune président de la république qui essaiera tout au long de sa vie de se rapprocher des Français. Incompris sûrement, décrié bien sûr, contesté souvent, mal aimé assurément, mais ce fût un grand serviteur de l’Etat.

Un centriste inconditionnel, un démocrate et un Européen convaincu, fondateur de cette Europe qui pourtant peine à exister.

Il nous laisse un héritage considérable, particulièrement à nous les centristes dont nous sommes les garants. Nous aurons la tâche d’expliquer et de convaincre pour perpétuer son message, que l’Europe reste l’horizon de notre indépendance et que le libéralisme de VGE n’est pas l’ultralibéralisme.

La tradition orléaniste de Bayrou et Giscard c’est  » avec la droite et avec la gauche  » et non le  » ni droite / ni gauche  » contemporain.

Le MoDEM’66 est triste de voir partir un de ses mentors.

Guy Torreilles, président du MoDEM’66