Daniel Mach, maire de Pollestres, vice-président de l’Agglo de Perpignan (PMCA), secrétaire départemental de l’UMP’66, ancien député de la 1ère circonscription des P-O, nous prie d’insérer :

« Dès son élection, le député socialiste, Jacques Cresta, a crié au scandale devant le manque d’effectifs de l’Education Nationale dans les Pyrénées-Orientales, critiquant vertement la politique de l’ancienne majorité parlementaire et gouvernementale. Voici la réponse que m’adresse Monsieur le ministre, Vincent Peillon, sur la situation départementale.