Communiqué de presse

 

« Depuis l’allocution du Président de la République, lundi 13 avril, notre travail avec le Gouvernement et ses services s’est intensifié en passant de une réunion tous les deux jours, à une réunion tous les jours. L’objectif pour le Gouvernement est de présenter un plan de relance spécifique à l’hôtellerie-restauration début mai.

Nous avons envoyé une contribution (ci joint) pour le futur plan de relance au Ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire et à Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères.

Ce document a été travaillé par l’UMIH avec ses syndicats associés, le GNC, le SNRTC et le SNRPO. Il s’agit de nos revendications auprès du Gouvernement et celui-ci doit, avec ses services, les étudier pour élaborer le futur plan. D’âpres négociations pour faire accepter un maximum de nos propositions en faveur de nos établissements CHRD ont démarré depuis l’envoi.

Avec le volet économique, nous nous occupons aussi, au sein des branches de l’UMIH, du volet sanitaire, depuis plusieurs semaines.

Avoir des protocoles sanitaires par métier et par secteur est au cœur d’une réouverture rapide pour nos établissements en garantissant la santé de nos salariés et de nos clients. Bruno Le Maire a demandé à Sébastien Bazin, PDG d’Accor, de coordonner les travaux qui ont commencé au sein de la filière. Le Gouvernement ne ferme aucune porte pour une réouverture « rapide » si les conditions sanitaire sont réunies.

L’UMIH a mis en place une « cellule de relance » qui travaillera sur le long terme pour accompagner nos adhérents à l’horizon de 12 et 18 mois.

Nous sommes tous mobilisés avec force et détermination pour obtenir de la part du Gouvernement la réouverture de nos établissements le plus rapidement possible ».