Fermés depuis plusieurs semaines, au  cœur de nos village comme sur les places de nos villes, les cafés-PMU et restaurants assurent un lien social indispensable (ici La Bodega des Sources à Sorède)

 

 

« Le 14 mars au soir nous avons reçu ordre de plier boutique. Mettant ainsi la 1re économie du département a l’arrêt, ses milliers de collaborateurs au chômage, ses centaines de patrons sans aucun revenu.
Nous attendions de l’Etat des réponses à nos questions et des propositions pour la reprise de notre secteur. Au contraire, nous n’avons eu droit à rien de concret.
Le bureau de l’UMIH’66* réuni en urgence ce jour a rédigé un courrier au Préfet des Pyrénées-Orientales. Nous allons demander un rendez-vous en Préfecture afin de faire part des problèmes graves qui touchent notre secteur d’activité ».

Le Bureau de l’UMIH’66*
Herve Montoyo / Brice Sannac / Florence Bellais / Aziz Sebhaoui

 

*UMIH’66 = Union départementale des Métiers de l’Hôtellerie des P-O.

 

Monsieur Philippe CHOPIN 240420