Les cafetiers et restaurateurs font déjà suffisamment d’efforts pour exiger de leur clientèle qu’elle applique les gestes-barrières, ainsi qu’en respectant les jauges imposées par les protocoles de lutte anti-COVID. Leur imposer, en extérieur, la mise en place de contrôles supplémentaires via le pass sanitaire signerait assurément « l’arrêt de mort économique » de nombreux établissements des P-O

 

Avec à ses cotés des membres du Bureau et du Conseil d’Administration, Brice Sannac, président de l’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière des P-O (l’UMIH’66), s’est entretenu ce mercredi matin avec Laurence Gayte (LaREM/ La République En Marche), députée de la 3e circonscription des Pyrénées-Orientales
Ci-dessous, en cliquant sur le lien, accédez au courrier que les dirigeants de l’UMIH’66 lui ont adressé ce jour avec en copie Monsieur le Premier Ministre, Jean Castex, et à travers lequel nous l’alertons sur l’impossibilité d’appliquer le pass sanitaire sur les terrasses de notre département.

 

doc06635620210728160555 (1)