De source généralement bien informée mais non autorisée, le CTAI (Cellule Territoriale d’Appui à l’Isolement) relogerait certains cas positifs au COVID-19 et variants, testés dans le département des P-O, dans des hôtels du centre ville de Perpignan, et ce depuis quelques jours.

Des cas souvent sans symptômes mais qui nécessitent un isolement, également des personnes malades.

Pour d’évidentes raisons sanitaires, il est bien évidemment impossible de divulguer le nom des établissements ayant les personnes relogées, et ce par déontologie professionnelle aussi, mais les situations confrontées à ce phénomène sanitaire de relogement des cas COVID en centre ville de Perpignan, qui aboutissent donc à l’isolement pendant plusieurs jours, placées sous la responsabilité de personnels d’établissements hôteliers touristiques, se multiplieraient.

Ainsi, on assiste à une proximité entre « clients », personnes atteintes du COVID, personnels hôteliers et touristes, qui a de quoi inquiéter, donner des frissons pour le moins. Rappelons que les hôtels n’auront pas besoin de demander un pass sanitaire à l’avenir, ceux-ci ayant été exemptés de ce protocole sanitaire.

Les Airbnb seraient quant à eux également sollicités depuis quelques jours.

A suivre…

 

L.M.