COVID 19 (coronavirus)

 

Dans un communiqué de presse diffusé ce mardi 14 avril 2020, la préfecture des P-O annonce la « fermeture temporaire des routes d’accès aux points de passage secondaires, le renforcement de la surveillance par des moyens aériens (…) ». Mais n’est-ce pas trop tard ? Car on peut s’interroger sur le nombre de Français qui depuis une semaine sont arrivés à bon-port sur la Costa Brava – à Rosas, notamment – dont de nombreux médias nationaux situés des deux côtés des Pyrénées se sont fait l’écho… Plus près de nous, dans la station d’Argelès-sur-Mer, depuis huit jours, les touristes sont bien là ! Il suffisait pour ce Week-end de Pâques d’aller sur les parkings des supermarchés pour constater l’affluence des camping-caristes !

 

 

La préfecture des P-O à Perpignan communique :
« Afin d’améliorer l’efficacité des contrôles des points de passage frontaliers ouverts, Monsieur le préfet des Pyrénées-Orientales a décidé, par arrêté préfectoral du 13 avril 2020, de fermer temporairement les routes d’accès aux “points de passage autorisés” secondaires situés sur la frontière franco-espagnole, dans le département.
Cette mesure prise, en concertation avec Mme la présidente du conseil départemental et les maires des communes concernées, vise à limiter au maximum les déplacements transfrontaliers en période de confinement et à redéployer les moyens des forces de sécurité intérieure sur le contrôle des points de passage principaux entre la France et l’Espagne. En appui des moyens terrestres, la Brigade Aérienne de la Police aux Frontières de Toulouse a, le 9 avril, assuré une mission de surveillance aérienne au bénéfice du service local. L’objectif était de connaître la réalité de la circulation et de repérer d’éventuels franchissements en dehors des points de passage autorisés. De nouvelles surveillances aériennes sont programmées régulièrement.
Le 10 avril, un moyen aérien de la gendarmerie nationale a été mobilisé sur le secteur de la Cerdagne, en appui des patrouilles terrestres de la Gendarmerie et de la Douane, afin d’évaluer les éventuels déplacements en infraction avec les règles de confinement notamment transfrontaliers.
L’ensemble des forces de sécurité intérieure, appuyées par les polices municipales, sont pleinement mobilisées pour le respect du confinement, seule mesure efficace contre le COVID-19″.

 

 

#RESTEZCHEZVOUS