(Communiqué)

 

 

 

-« Après son odyssée dans la 4e dimension, dans laquelle elle semble toujours coincée et qui fut un échec cuisant, l’ancienne arrivante catalane ? Hermeline Malherbe décide d’enfoncer le clou et d’effacer une nouvelle fois le mot « catalan » de l’espace public.

Sa nouvelle « idée » est de rebaptiser la cérémonie des « nouveaux catalans » en « nouveaux arrivants » une ineptie sans nom qui ne sert qu’à se faire bien voir par la présidente de la région. Le Catalan doit donc être interdit et totalement occulté sur son propre territoire !

Les acteurs du secteur touristique et de tous les autres secteurs auront beau dire que Pays Catalan est un nom bien plus porteur et rassembleur, pour Mme Malherbe il n’en est rien, elle n’écoute qu’elle-même et ses amis de la région. Jusqu’à quand allons-nous laisser ces personnes décider pour nous ? Détruire notre culture et notre identité ?

Plutôt que d’initier les personnes qui viennent d’emménager en Pays Catalan à notre histoire, notre langue, notre culture afin qu’ils comprennent tout ce qui nous fait vibrer et pas seulement d’un point de vue folklorique mais d’un point de vue bien vivant et concret, le conseil départemental préfère aseptiser toute sa communication jusqu’à en devenir de véritables occitariens…

Non Mme Malherbe nous ne sommes pas et ne serons jamais des occitariens, ni des occitans ! Et vous pourrez bien tout tenter pour nous effacer, les faits sont là, nous sommes catalans.

Alors nous continuerons d’appeler et d’accueillir nos nouveaux arrivants, des nouveaux catalans ! ».