Environ 80 députés et sénateurs ont décidé de rendre publique la façon dont ils dépensent l’enveloppe allouée par le Parlement pour financer projets ou associations.

Plus de 80 parlementaires ont déjà fait parvenir au journal Libération le détail de l’utilisation de leur réserve parlementaire, cette enveloppe dont disposent les députés et sénateurs pour financer associations ou projets.

Aucun parlementaire de notre cher département des Pyrénées-Orientales y figure, parmi d’ailleurs les 845 autres députés et sénateurs qui ne se sont pas (encore) manifestés…

– Commentaire d’un élu de l’Agglo de Perpignan : « En pleine crise plus de transparence ne fait pas de mal à la démocratie bien au contraire ».

 

LES PRECISIONS DU DEPUTE JACQUES CRESTA…

Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des Pyrénées-Orientales et vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, tient à apporter les précisions suivantes : « Concernant la dotation parlementaire. Cet argent n’est pas de l’argent « de poche », mais son attribution répond à des règles précises. Il est nécessaire de remplir un dossier qui est instruit par le ministère de l’intérieur qui en notifie la recevabilité et qui effectue directement le paiement. Me concernant plus particulièrement, je suis toujours dans l’attente de cette notification, une fois obtenue je communiquerai en priorité en direction de nos administrés ».