(Communiqué)

 

« Rectificatif : François Calvet et Jean Sol, sénateurs des Pyrénées Orientales, ont voté l’interdiction des néonicotinoïdes.

Le collectif pour les alternatives aux pesticides 66 a fait paraître dans la presse, le 18 Novembre un article intitulé « Que votent nos représentants ? » affirmant que ceux-ci, quatre députés et deux sénateurs, avaient voté pour la loi autorisant la réutilisation des néonicotinoïdes pour les betteraves sucrières. Et ceci, malgré nos efforts pour les rencontrer et notre lettre ouverte pour les informer des dangers avérés de ces produits.

Or François Calvet nous précise que cette information est fausse. En effet, lui-même et Jean Sol sont parmi les 12 sénateurs du Parti Les Républicains (contre les 123 autres sénateurs LR) qui ont voté contre cette loi. Contrairement à nos députés qui ont voté Pour, nos sénateurs sont donc conscients de la dangerosité de ces produits et de la nécessité de rechercher des alternatives ».

Collectif Alternatives aux Pesticides
alternatives.pesticides66@gmail.com