« Chômage «Destination Sud de France»: Triple Podium »

Sous ce titre, le CDC (Convergence Démocratique de Catalogne), nous communique avec prière d’insérer :

« Bourquin réalise le triplé! Médaille d’or les PO, d’argent l’Aude, et bronze pour l’Hérault ! En effet, selon les derniers chiffres publiés par le Ministère du Travail, nous «confortons» notre position comme territoire sinistré: le chômage dans les Pyrénées Orientales n’est plus seulement chronique, il est devenu une sorte de plaie divine…

Et la politique économique régionale du Languedoc-Roussillon, dans tout ça? Rappelons que l’économie est une compétence de Région ! Et que fait la Région ?

Rien, car dans le système de pouvoir mis en place par Bourquin, flanqué des généraux PS Malherbe et Cresta, rien n’est prévu pour le développement économique du Pays Catalan ! Et pourtant ils sont aux commandes partout: Présidence, Assemblée, Sénat, Région et Département; ils n’ont donc aucune excuse. Ils n’ont d’ailleurs aucun projet non plus, sauf garder le pouvoir.

Comme on le sait, les quelques moyens disponibles sont réservés à Montpellier, qui centralise le produit de l’impôt payé par les Catalans et les autres départements. Nous P.O., nous sommes encore aujourd’hui le département le plus pauvre de la Région la plus pauvre de France! Nous qui possédons tant d’atouts géographiques, environnementaux et culturels pour construire notre propre modèle économique et pour prospérer en Europe, construisons-nous un autre avenir ? La Région LR n’est qu’un étouffoir pour notre économie, un cimetière pour notre spécificité et nos ambitions.

Pendant que les Bretons luttent pour leur avenir et se mobilisent, nous, que faisons-nous? Le temps n’est-il pas arrivé de changer cette situation ? Mobilisons-nous !

CDC appelle à créer un large rassemblement afin d’obtenir rapidement une réforme territoriale pour notre Pays Catalan: unissons toutes les forces vives pour exiger une Collectivité Territoriale Unique, qui sera dotée à la fois des compétences du Département et de la Région. Et ce, en toute constitutionnalité, comme le rend parfaitement possible l’article 72 de la Constitution Française ! ».