Quelle est la municipalité du département des Pyrénées-Orientales qui pourrait, aujourd’hui, prétendre au label « Sud de France » ?

La plupart des maires du département défendent nos viticulteurs, producteurs, etc, mais dans la réalité qu’en est-il exactement ?… Donnent-ils vraiment l’exemple ?

Lors des réceptions officielles et manifestations estivales en tous genres, les bouteilles de pastis (encore étiquetées parfois « achetées au Perthus » !), fleurissent sur les tables au milieu des Ricard, champagne, Orangina, cola… eaux minérales des Alpes, cacahuètes et chips !

Alors qu’au contraire nous devrions trouver tout ou partie de notre formidable palette de VDN (Vins doux naturels), vins blancs secs, jus de fruits des Aspres ou du Conflent, blanquette de Limoux, olives-tapenades, pains artisanaux…

Commentaire d’un vigneron écoeuré : « Les élus veulent les voix des viticulteurs, producteurs, les subventions de la Région… et ne rien payer en retour ! ».

Bref, Christian Bourquin, sénateur-président de la Région Languedoc-Roussillon, a du pain sur la planche pour convaincre les maires des P-O.