Communiqué de presse

 

Perpignan, le 18 août 2014

 

 

     Centres commerciaux: pour les PO c’est trop!

 

 

 

« Le parti catalan CDC (Convergence Démocratique de Catalogne) soutient les commerçants du centre-ville de Perpignan qui s’opposent à la création d’un grand centre commercial de 15 000 m² à Château-Roussillon et à l’extension des zones commerciales de La Devesa à Pollestres et du Mas Guerido à Cabestany. CDC manifestera à leur côté pour dénoncer la dérive économique du territoire: il faut briser le silence et exprimer la volonté de changement des Catalans. Ces projets sont en effet conçus au détriment de l’économie du centre-ville déjà très affaiblie par les choix politiques aberrants de ces trois dernières décennies: dans les P.O. la densité commerciale par habitant est une des plus élevées de France, le petit commerce traditionnel des villages se meurt, le centre-ville de Perpignan dépérit, condamnés par la multiplication des nouveaux projets de centres commerciaux périphériques qui font la part belle aux grandes enseignes (multinationales) de la distribution.

CDC dénonce ainsi le choix d’une économie résidentielle appauvrissante  et la volonté de favoriser le grand commerce au détriment de notre économie réelle. D’autres voies sont possibles, à l’instar de la Catalogne du Sud qui a mis en place depuis 2005 un moratoire sur les grandes surfaces, obligeant les projets commerciaux à réinvestir le cœur des villes.

Quel contraste de dynamisme entre Figuères, Gérone et Perpignan !

Dans ce sens, CDC s’interroge sur le manque d’efficacité du Scot (Schéma de Cohérence Territoriale) censé mettre fin aux dérives passées, mais incapable de nous protéger ! Catalanes, Catalans, ensemble exigeons des élus de l’Agglomération et de la Ville de Perpignan un modèle de développement économique durable ».

 

 Contact: 0033 (0) 675 742 549 – siege-seu@cdccat.com