Conseiller général du canton de Saint-Paul-de-Fenouillet réélu sans interruption depuis le 30 septembre 1973, Pierre Estève (PS), notaire de profession, ne sollicitera pas un nouveau mandat devant ses électrices et ses électeurs.

Né le 31 mai 1939 – on vous laisse le soin de calculer son âge… – à Saint-Paul-de-Fenouillet, Pierre Estève était le plus ancien (pas le doyen puisque à titre d’exemple le conseiller général socialiste René Olive est né le 19 novembre 1937, à Canohès) à siéger dans l’hémicycle départemental.

Il avait d’ailleurs était qualifié très amicalement de « dinosaure de la vie politique roussillonnaise » par Luc Malepeyre, alors chef d’agence en poste à Perpignan pour le journal Midi Libre, aujourd’hui attaché de presse du président de l’Agglo Perpignan-Méditerranée, Jean-Marc Pujol (UMP), maire de Perpignan. Il faut reconnaître que Pierre Estève, Pierrot pour les nombreux amis, est un fin connaisseur sur l’échiquier politique départemental, ses analyses sont souvent de précieuses expertises (notamment dans le secteur de l’économie agricole), et ses confidences peuvent s’avérer redoutables, voire cruelles (pour les personnalités concernées)…

Pierre Estève sait beaucoup de choses et, incontestablement, il va beaucoup manquer dans la prochaine mandature. C’est une grande page qui se tourne.