Communiqué
Le parti indépendantiste Convergence Démocratique de Catalogne (CDC) nous prie d’insérer :
« La présence excessive de grandes surfaces en Pays Catalan se double désormais d’une concurrence artisanale. Certains supermarchés se sont dotés de boulangeries à leurs couleurs, pour mieux retenir les clients. Leur stratégie de concentration standardise le goût en remplaçant les modes de fabrications du territoire. Elle assèche davantage les commerces de centre-ville, grâce à l’habileté administrative des grands groupes. Cette évolution regrettable, observée en Conflent, en Vallespir et sur la Côte Vermeille, concerne de multiples points de vente en plaine du Roussillon. Au nom de la protection des boulangers traditionnels et de leurs savoir-faire, Convergence Démocratique de Catalogne dénonce ce changement insidieux.
Au Pays Basque, où une situation identique a présenté ses premiers résultats négatifs, les supermarchés disposant d’un rayon boulangerie devront le fermer un jour par semaine, selon un arrêté préfectoral annoncé début mai, applicable lors de certaines périodes. Cette mesure aura la vertu de moins pénaliser les boulangers traditionnels, contraints à la fermeture pour préserver leur vie personnelle. Le nouveau préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe Vignes, serait bien inspiré d’imiter son homologue des Pyrénées-Atlantiques. Dans notre département, la vie sociale est menacée par la multiplication exponentielle des grandes surfaces. Pour que notre société respire, il est indispensable de limiter la dérive des grandes surfaces, devenues gloutonnes ».