Les députés de La République En Marche (LaREM) ont écrit au 1er ministre Edouard Philippe pour demander de revisser la trajectoire de baisse des budget alloués aux Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI)*…
Problème dans le département des Pyrénées-Orientales : à la vue de l’implication des CCI et de leur utilité durant la pandémie du COVID-19 (coronavirus) et de la crise économique qui en découle, on peut légitimement s’étonner et s’inquiéter du fait qu’aucun députés « En Marche » des P-O* n’a voté cette demande.

-Commentaires d’un élu consulaire :

  • Hypothèse N° 1 : ils ne sont pas au courant ;
  • Hypothèse N° 2 : ils ne s’intéressent pas l’économie de leur département ;
  • Hypothèse N°3 : « nos champions » pensent avoir fait mieux que les CCI ;
  • Hypothèse N°4 : le groupe « En marche » à l’Assemblée Nationale les jugeant inutiles n’a pas estimé important de leur demander leur avis, de les contacter ?

 

*Romain Grau (député de la 1re circonscription des P-O) ; Laurence Gayte (députée de la 3e circonscription) ; et Sébastien Cazenove (député de la 4e circonscription).

 

CCI AN