La préfète des Pyrénées-Orientales, Josiane CHEVALIER, tient à rappeler « que toute manifestation spontanée de soutien, susceptible de mobiliser les forces de l’ordre, est vivement déconseillée. Nos policiers nationaux et municipaux, nos gendarmes sont en effet très mobilisés dans le cadre de l’état d’urgence pour assurer le maximum de présence dans les lieux sensibles et renforcer notre protection. »