Communiqué de presse.

 

 

« Comme d autres territoires, le Pays Catalan a un fort taux de chômage, en partie car nous manquons de personnel qualifié.
Notre territoire comporte un grand nombre de demandeurs d’emploi sans qualification. Un vrai casse-tête pour les sociétés qui recrutent. L’économie verte (éolien, solaire) et le nautisme sont face à ses difficultés, malgré de nombreuses offres d’emploi disponibles.
Dernièrement, c’était l’école SUP’ENR, spécialisée dans les énergies renouvelables, qui regrettait le manque de candidats pour ses formations.
Face à cette problématique, de nombreux employeurs ont souhaité se grouper et de former directement ou indirectement les candidats intéressés par la filière.
En Auvergne, par l’intermédiaire du GEIQ (groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification), c’est le secteur de la métallurgie qui a profité de cette mutualisation des forces. Les avantages sont nombreux : une formation accélérée, une immersion directe en entreprise et 70% de retour à l’emploi.
Le mouvement #Agissons! soutient cette initiative car nous pensons que les acteurs économiques sont les mieux placés pour apporter des solutions pour endiguer le chômage ».

 

#Agissons! Pays Catalan
agissons66@gmail.com
www.agissons.org