Sous ce titre, le mouvement #Agissons! communique :

 

« Cette période de cueillette de l’amande est l’occasion d’appeler les élus du Pays Catalan à favoriser le développement de la culture de l’amande dans notre département. En effet en 2016 le département des Pyrénées-Orientales était considéré comme une terre de prédilection pour ce fruit à coque.
L’amande du Roussillon est réputée pour sa qualité. Mais il ne s’en produit pas assez pour répondre à la demande.
Cette culture aux multiples avantages peut apporter des solutions économiques et écologiques pour notre territoire.
L’amandier demande peu de soin et les fruits secs se valorisent facilement. En outre la mécanisation peut se rentabiliser en mutualisant et/ou en louant à la journée.
La résistance de l’amandier à la sécheresse permet de produire avec peu d’irrigation. Ce qui permettrait de développer l’activité agricole tout en stabilisant la pression sur la ressource en eau du Roussillon (80 millions de mètres cubes chaque année).
La culture dans une démarche écologique est importante pour différentes raisons : sortir des pesticides, protéger de la sécheresse et des maladies. Cela implique de couvrir les sols (“pailler”, enherber…). Il faut également faire des associations. Dans l’Aude le Domaine de Mazy fait des associations avec le févier d’Amérique et des inter-rangs avec luzerne et céréales. Dans la plaine du Roussillon, certains font l’association de la culture des amandes et raisins de table.
Le collectif #Agissons! défend le développement de l’agriculture, des métiers manuels et une bonne gestion de l’eau en Roussillon. C’est pourquoi nous encourageons les élus du Pays Catalan à promouvoir la culture de l’amande dans notre territoire, car il y a une forte demande mondiale ».

 

Olivier GANDOU, membre du bureau d’#Agissons!
www.agissons.org
agissons66@gmail.com