(Communiqué)
-« Depuis le début de l’année, après un rendez-vous avec Monsieur le Préfet, nous avons décidé d’enregistrer les plaintes que vous voulez bien nous transmettre et de les communiquer aux services de la Préfecture afin d’en connaître le suivi et d’interpeller les services de l’Etat, dans notre département des Pyrénées Orientales, sur l’augmentation significative des agressions verbales ou physiques LGBT+phobes. Nous avons constaté que cette action, malgré des accusés de réception, ne nous permettait pas d’avoir un suivi régulier de l’évolution de la procédure.

Fin septembre, nous avons donc décidé de demander audience à Monsieur le Procureur de la République afin de l’informer de nos actions et de nos craintes, de notre partenariat avec Me  Procureur de la République pour assurer le suivi juridique. Monsieur Jean-David Cavaillé, procureur, s’était engagé à nous tenir informés et à nous associer à des actions de prévention.

Rendez-vous avait donc été pris pour le vendredi 5 novembre afin de faire le point sur les dossiers en cours.

Nous ne savions pas, qu’hélas, nous lui apporterions trois nouvelles plaintes concernant un de nos partenaires commerciaux et deux adhérents ou sympathisants de notre association.

A cette occasion, M. le Procureur nous a indiqué qu’il prenait immédiatement les dispositions nécessaires pour que ces nouvelles plaintes soient traitées dans les meilleurs délais et a promis d’en tenir informé notre avocat au fur et à mesure.

Pour les plaintes en cours, actuellement au nombre de vingt suivis par notre association, certaines ont été classées sans suite : pour l’une d’entre elles, suite à nos remarques, une reprise de l’enquête est envisagée ; pour une autre, un rappel à la loi a été faite auprès de l’agresseur et d’autres sont toujours en cours d’instruction. Maître Rouillard va obtenir, plainte par plainte, la situation de chacune d’elles et pourra ainsi tenir informés les plaignants.

La gestion locale des plaintes est pour nous une priorité face à l’augmentation des actes de LGBT+phobies à Perpignan et dans les Pyrénées Orientales.

Un conseil pour les personnes agressées : nous ne devons rien laisser passer et c’est à vous de nous les indiquer. N’hésitez pas à porter plainte en essayant d’avoir des témoignages. Nous pouvons vous conseiller dans ces démarches.

Le droit d’aimer est notre priorité ! ».

 

Les coordonnées de l’association LGBT+66 pour prendre rendez-vous :
-Ligne fixe : 09 54 01 99 89. Ligne portable : 06 46 15 91 84

-Courriel : contact@lgbt66.fr
-Adresse : 39, rue des Rois de Majorque 66000 Perpignan

-Site internet : www.lgbt66.fr