COMMUNIQUé DE PRESSE

« Contre ceux qui cherchent à imposer leur point de vue religieux et idéologique de la société, construisons l’État catalan!

Comme tous les 8 mars nous célébrons la Journée de la Femme, en hommage au mouvement en faveur des droits des femmes et en revendication des inégalités encore existantes.

Grace au combat mené par nos grands-mères et nos mères nous avons avancé vers la parité politique et professionnelle, ainsi que sur les droits sur notre corps.

Aujourd’hui nous ne pouvons relâcher notre vigilance car nous constatons que toutes ces avancées sont fragiles et en danger. Nous ne pouvons et ne voulons cacher que nous devons continuer à lutter, continuent :

-les violences faites aux femmes,

-les inégalités dans le monde du travail, inégalités salariales à responsabilités égales, le travail à temps partiel non souhaité.

-les stéréotypes de genres se renforcent dans de larges secteurs de notre société

-l’homophobie augmente, on continue à discriminer les couples homosexuels dans le droit à la PMA

-la réforme de l’avortement dans l’état espagnol, qui suppose le retour de la tutelle de l’état et de l’église et conduit les femmes à avorter de manière clandestine, mettant leur santé en danger.

Ce retour en arrière n’est pas réservé à l’état espagnol, nous le voyons dans d’autres états européens et en France ou se dessine la volonté du retour à un ordre archaïque, réactionnaire et violent…. Les « manifs pour tous », Civitas, et autres veulent imposer leurs convictions religieuses à l’ensemble de la société.

Nous, catalanes et catalans, avons l’opportunité de construire un pays neuf avec une égalité effective, où les femmes seront bien visibles à tous les niveaux, social, économique, culturel et politique. A Esquerra Republicana nous revendiquons que les droits des femmes ne soient ni monnaie d’échange ni instrument d’aucune lutte partisane, nous souhaitons que nos droits ne soient pas remis en cause et ne connaissent aucun recul.

Maintenant plus que jamais nous devons être actrices et acteurs de la construction de notre nouveau pays, et nous travaillons pour arriver le plus rapidement possible à notre nation complète. Cela ne se fera qu’avec la participation de tous, femmes et hommes à égalité et nous construirons une société plus juste pour toutes et tous ».