Dans l’hémicycle 

Cette semaine, une nouvelle promesse du candidat Macron adoptée largement en 1ère lecture : mardi 30 janvier après-midi, l’Assemblée a adopté par scrutin public le projet de loi « Droit à l’erreur » pour un État au service d’une société de confiance. 405 députés ont voté « pour ». Bien au-delà, donc, du seul groupe LREM (La République En Marche!).

En circonscription 
Santé :
Lundi 29 janvier, veille des grèves des personnels des maisons de retraite dans toute la France, Sébastien CAZENOVE a reçu le président du Conseil d’Administration de l’EPHAD de Thuir accompagné du directeur général de l’hôpital psychiatrique et de la directrice financière pour parler des conditions de travail des personnels dans les établissements thuirinois.

Economie :

Sébastien CAZENOVE a participé lundi 29 janvier, à la cérémonie de vœux de l’Alliance Economique UPE – UPA – FDSEA aux caves de Byrhh de Thuir. Ce fut l’occasion d’échanger avec de nombreux acteurs de l’économie locale.

Sébastien CAZENOVE avait rencontré la responsable de la Coopérative d’Activité et d’Emploi Perspectives de Perpignan, Julie PEYRON en octobre dernier. Cette entreprise partagée rassemble 150 entreprises de secteurs d’activités très divers dont la société AMS spécialisée dans la maintenance d’appareils pour la motoculture basée à Argelès-sur-Mer. La rencontre du vendredi 2 février avec l’entreprise AMS fut l’opportunité d’approfondir le concept de cette coopérative encourageant les initiatives entrepreneuriales locales en apportant non seulement un cadre mais en proposant aussi un modèle collaboratif. Ce type d’entreprise a véritablement vocation à se développer sur notre territoire.

Education / Culture :


Le vendredi 2 février, dans le cadre des ateliers civiques, après être intervenu dans les collèges d’Argelès-sur-Mer et de Saint-André en janvier, Sébastien CAZENOVE s’est prêté au jeu des questions réponses des élèves de CM2 de l’école primaire d’Ortaffa. Le député a fait part de ses missions et rôles au sein de l’Assemblée Nationale et en circonscription. A l’issue de l’intervention, Sébastien CAZENOVE a rencontré le maire de la commune, Raymond PLA.


Depuis 2014, les communes d’Arles sur Tech, Parts-de-Mollo-la Preste et Saint-Laurent de Cerdan ont souhaité présenter une candidature à l’inscription au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Lors de la soirée de lancement des fêtes de l’Ours du 2 février, à Arles sur Tech, et en présence de l’ambassadeur, délégué permanent de la France auprès de l’Unesco et du conseiller au patrimoine culturel immatériel, Sébastien Cazenove a témoigné de son vif intérêt pour les fêtes de l’Ours en Haut Vallespir et exprimé son soutien à cette candidature.
Représentant d’un territoire où la culture taurine est ancrée, Sébastien Cazenove a souhaité rencontrer le président de l’ADAC (Association Des Aficionados Cérétans) François Garrigue, afin d’échanger sur la thématique de la corrida dans le département. L’ADAC défend le taureau de combat avec passion lors de ses corridas depuis plus de 30 ans, les prochaines auront lieu les 14 et 15 juillet prochains à Céret.