EN CIRCONSCRIPTION

Economie

 

La Mission Locale Jeune a la double vocation d’insertion professionnelle et d’insertion sociale. Son objectif prioritaire est l’emploi pour les jeunes des 16-25 ans. Son rôle d’accompagnement individualisé des jeunes se porte sur les démarches liées à l’emploi, notamment par la proposition d’offres d’emploi mais aussi par l’orientation et la formation, la recherche de logement et d’hébergement d’urgence. Le député Sébastien CAZENOVE a participé à l’inauguration d’une nouvelle antenne dans le département le lundi 16 octobre à Argelès-sur-Mer en la présence du Président de la MLJ départementale, du sous-préfet, du maire d’Argelès-sur-Mer et d’élus. Ces antennes sont essentielles dans notre département détenant le plus fort taux de chômage en France et impactant bien évidement les plus jeunes. Il est primordial non seulement de les accompagner dans une démarche de recherche d’emploi mais aussi de les guider dans les choix d’orientation et de formation pour renforcer leur protection face au chômage, et permettre à chacun d’être l’acteur de son parcours professionnel.

 


C’est un modèle de développement touristique original en zone rurale que propose le 1er label Français et Européen de l’accueil chez l’habitant les Gîtes de France (gîtes, chambres d’hôtes, gîtes de groupes). Depuis 2014, Gîtes de France est également une société coopérative d’investissement collectif « Destination Méditerranée Pyrénées », assurant un ancrage local et stimulant des projets d’initiatives sur le territoire. La rencontre avec le président de l’association, Yves FAVARD, la directrice Anahilia STREDEL-LAURENT ainsi que la Directrice de la SCIC le jeudi 19 octobre a permis de prendre connaissance des missions de l’association comme la certification Gîtes de France , le classement meublé de tourisme mais aussi l’accompagnement par la SCIC. Dotée de sa propre centrale de réservation, l’activité des Gites de France 66 représente dans les Pyrénées Orientales un volume d’affaires annuel de 2 660 000€, près de 900 hébergements et 13 000 clients accueillis. L’association souhaite faire entendre sa différence sur un engagement qualitatif de l’accueil. Un groupe de travail sur le tourisme auquel le député Sébastien CAZENOVE adhérera à l’Assemblée Nationale sera bientôt constitué et permettra d’aborder les problématiques et enjeux touristiques de notre circonscription.

 

Sécurité

La protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) a ouvert ses portes lundi 16 octobre dans les locaux de l’Unité Educative Activité de Jour de Perpignan. Cet événement annuel permet à la direction et aux équipes éducatives, en présence des jeunes, de présenter les missions et les réalisations de cette structure qui accueille des jeunes filles et garçons de 13 à 18 ans. Au quotidien, les professionnels de la PJJ mènent une action éducative au bénéfice des jeunes avec notamment pour objectif leur insertion sociale, scolaire et professionnelle.

 

Santé/ Solidarité

La Banque alimentaire 66 est une association à but humanitaire, elle compte une soixantaine de bénévoles et 5 salariés. Sa mission première est l’aide aux personnes, en situation de précarité à se restaurer dans la dignité et dans un esprit de partage, tout en luttant contre la sous-nutrition et la malnutrition mais aussi en favorisant les actions de réinsertion sociale. La Banque alimentaire centralise quotidiennement des denrées alimentaires qu’elle met à disposition des associations et organismes sociaux (CCAS) des Pyrénées Orientales et accompagne également par des actions de formation et des ateliers pédagogiques centrés sur l’équilibre nutritionnel et la sécurité alimentaire. 1 600 tonnes de produits sont distribuées chaque année sur le département soit l’équivalent de près de 3 000 000 de repas. La Collecte Nationale de la Banque Alimentaire aura lieu le 24 et 25 novembre 2017. Durant deux jours, les moyennes et grandes surfaces du département accueilleront la traditionnelle Collecte Nationale des Banques Alimentaires. Ce temps fort solidaire est une aide indispensable aux associations locales qui assurent une aide alimentaire aux plus démunis. Une visite des nouveaux locaux en présence du député Romain GRAU, a permis de mesurer le travail accompli par la Banque Alimentaire qui se fera dans de bien meilleures conditions dès début novembre ».

Les ateliers chantiers d’insertion ont une démarche sociale et solidaire, leur détermination est de réaliser l’insertion professionnelle et sociale de personnes en grandes difficultés de parcours (chômeurs de longue durée, socialement décalés, bénéficiaires de minima sociaux) et de contribuer à leur développement personnel par un accompagnement socioprofessionnel. Les ateliers permettent aux personnes de rebondir socialement dans le cadre d’un projet élaboré en collaboration avec un accompagnateur socioprofessionnel.

En ce sens, l’’Atelier Chantier d’Insertion La Recyclerie d’Elne organisait ce vendredi 20 octobre de 18h à 20h son After-work d’automne présentant tous les meubles relookés, collectés et réalisés par douze personnes en contrat à durée déterminée d’insertion.

A l’Assemblée Nationale

L’Assemblée nationale débutait l’examen cette semaine du projet de loi de programmation pluriannuelle pour les finances publiques 2018-2020, traçant la trajectoire budgétaire de notre pays pour les prochaines années, ainsi que du projet de loi de finances publiques pour 2018.

Les discussions en Commission et en séance ont déjà permis d’accompagner la réforme de l’ISF afin de privilégier l’investissement, en organisant des surtaxes sur les biens de luxe.

En parallèle, les questions au Gouvernement ont offert de forts moments de concorde nationale. « Ainsi, mon collègue, le député de La République En Marche ! Mustapha LAABID a rappelé, avec vigueur, les violences dont sont victimes de trop nombreuses femmes. La lutte contre ces violences qui nous touchent tous, doit être un combat quotidien. De même, la représentation nationale a exprimé sa solidarité à l’égard du député Jean-Luc MéLENCHON, qui avait fait l’objet de menaces. Quel que soient nos différends politiques, l’essentiel est ailleurs. Comme l’avait dit Voltaire, « je ne suis pas forcément pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrais pour que vous puissiez les dire. »

Par ailleurs, la Commission des affaires économiques a auditionné le ministre à la cohésion des territoires, Jacques MéZARD et le secrétaire d’Etat auprès du ministre, Julien De NORMANDIE, à propos des politiques du logement et de la politique de la ville. Cette audition a permis d’interroger le ministre autour de la Stratégie Logement du Gouvernement. Plus particulièrement, j’ai pu pointer les difficultés d’un choc d’offre rapide dans le cadre actuel. A cet égard, le ministre a souligné que l’Etat devait être un facilitateur au développement des projets. Pour se faire, l’Etat pourrait notamment accompagner les collectivités territoriales dans la numérisation des procédures.

Enfin, le Groupe Logement a poursuivi ses auditions, ce qui a notamment permis d’aborder la question de l’hébergement et de l’accès au logement. Cette discussion a fait écho avec l’article du journal Le Monde sur les bidonvilles qui subsistent. « Notre circonscription connaît elle aussi ces excroissances urbaines qui nécessitent, alors que l’hiver vient, l’intervention de l’ensemble des pouvoirs publics », souligne Sébastien CAZENOVE.