(Communiqué)

 

 

 

-« Le Parti Communiste Français prend des responsabilités plus importantes dans la Région Occitanie. Avec trois vice-présidents et le troisième groupe de la majorité, les communistes ont conscience de la responsabilité que les électeurs et les électrices ont confié à Carole Delga et sa majorité.
L’abstention massive invite à faire plus de politiques en lien avec les populations et leurs besoins pour agir dans l’intérêt général. L’échec de la droite, le recul de l’extrême droite et le score très important de la liste de gauche et écologiste « L’Occitanie en commun » est un atout pour la majorité face aux défis sanitaires, environnementaux, économiques et sociaux, conséquences d’un système capitaliste à bout de souffle.
La concurrence de tous contre tous, la défense de l’intérêt de quelques-uns au détriment de l’intérêt général constituent des choix gouvernementaux qui vont à l’encontre des besoins des habitantes et habitants d’Occitanie.
C’est avec le souci de développer les services publics, ceux qui ont permis au pays de faire face à la pandémie, et de développer l’industrie et l’emploi que les communistes se mettent au service du monde du travail et de la création. Nous agirons avec ces priorités dans le respect des enjeux écologiques et l’affirmation des valeurs qui fondent notre famille politique, la paix et la tranquillité pour les femmes et les hommes, le refus de l’exploitation et des discriminations, la lutte contre tous les intégrismes, l’attachement à une nouvelle République laïque et sociale ».
Pierre Lacaze
Président du groupe communiste, républicain et citoyen de la Région Occitanie