Communiqué de presse

 

« Carole DELGA (1) et les différents responsables politiques qui ne respectent pas les catalans croyaient pouvoir tabler sur une division de nos forces. Pourtant, deux mois après l’appel à mobilisation d’Unitat Catalana par la voix de Brice LAFONTAINE (2), tous les mouvements s’y sont associés. Le jour-même, le collectif SEM, présent lors de cet appel, apportait son soutien. Rapidement, le groupe de pression Actions Pays Catalan se faisait l’écho de la nécessité de protester publiquement. C’est aujourd’hui Oui au Pays Catalan et le Collectif Recours Citoyen (3) qui appellent clairement à manifester également. La présidente DELGA aura réussi à associer tous les catalans dans un combat pour la reconnaissance de notre identité. Cette manifestation rassemblera tous ceux qui veulent que nous existions, que ce soit à travers le nom de la région, un statut particulier ou encore pour la réunification de la Catalogne.

 

Ces différentes sensibilités seront réunies le 10 septembre 2016 à l’Appel de tous les mouvements politiques, associatifs et citoyens qui se sont constitués depuis la réforme territoriale. Si chacun peut avoir un objectif différent d’administration territoriale, tous avons en commun de vouloir faire reconnaître notre territoire. Nous serons donc dès 15h à la place Catalogne (la bien nommée) à Perpignan afin de défiler jusqu’au Castillet. Unitat Catalana sera présente pour défendre comme nous le faisons depuis la constitution de notre mouvement un statut spécifique pour notre territoire. Nous avons été méprisés pendant 30 ans par Montpellier, sans une vraie mobilisation, nous le serons dorénavant par Toulouse qui le démontre dès la création de la nouvelle région en niant notre existence. Endavant poble català ! Junts, guanyarem ! ».

 

– NDLR (Notes De La Rédaction)…

(1) Carole DELGA (PS), députée-présidente de la nouvelle Grande Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, ancienne ministre. Elle est soutenue par une grande partie du monde économique catalan (CCI, ADE-PMI, syndicats professionnels…).

(2) Brice LAFONTAINE (Unitat Catalana), qui siège dans la Majorité municipale de Perpignan (LR/ Les Républicains, UDI…), adjoint délégué aux Affaires catalanes et transfrontalières.

(3) Le Recours Citoyen est une initiative de Renée SOUM, ex-députée socialiste des P-O dans les années Mitterrand.