Carole DELGA (PS), présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée a rendu publique une partie de cette lettre anonyme et elle a annoncé qu’elle allait porter plainte pour « insultes et menaces »

Charles CAMPIGNA, ancien élu de la commune d’Argelès-sur-Mer, a été l’un des tout-premiers à réagir : « Je tiens à apporter tout mon soutien devant ces insultes ignobles et ces menaces de mort à l’encontre Carole DELGA. Je l’assure tout mon soutien et d’une très grande proximité dans ces moments difficiles. La multiplication d’actes antisémites doit nous engager à la plus grande vigilance. Je condamne ces déclarations odieuses avec toute la fermeté nécessaire ».