Sous ce titre, Edouard FERRAND, député européen FN-RBM, nous communique avec prière d’insérer…

« Madame​ ​DELGA​ ​ou​ ​le​ ​mépris​ ​de​ ​la​ ​démocratie​ ​!
 La​ ​présidente​ ​du​ ​Conseil​ ​Régional​ ​a​ ​invité​ ​à​ ​Paris​ ​certains​ ​élus​ ​du​ ​département​ ​des Pyrénées​ -Orientales​ ​pour​ ​évoquer​ ​le​ ​problème​ ​de​ ​la​ ​Ligne à Grande Vitesse (LGV​) ​Montpellier​ -Perpignan. 
 

Tous​ ​?​ ​Non​ ​!​ ​Sauf​ ​les​ ​élus​ ​Front​ ​National​ ​! 

Pour​ ​Madame​ ​DELGA ​il​ ​y​ ​a​ ​deux​ ​types​ ​d’élus​ ​:​ ​les​ ​siens​ ​et​ ​les​ ​autres.

N’en​ ​déplaise​ ​à​ ​cette​ ​égérie​ ​du​ ​sectarisme,​ ​nous​ ​sommes​ ​le​ 1er ​parti​ ​de​ ​ce département​ ​avec​ ​des​ ​représentants​ ​élus​ ​démocratiquement. 
 

Au​ ​lieu​ ​de​ ​faire​ ​l’union​ ​sacrée​ ​de​ ​TOUS ​les​ ​représentants​ ​du​ ​peuple​ ​pour​ ​sauver​ ​cette​ ​ligne ferroviaire​ ​vitale​ ​pour​ ​le​ ​développement​ ​économique​ ​de​ ​notre​ ​département,​ ​Madame​ ​DELGA fait​ ​de​ ​son​ ​mépris​ ​une​ ​ligne​ ​politique ». 

 

Edouard FERRAND (FN-RBM) député européen.