Xavier Baudry, Conseiller Municipal et Communautaire du « Groupe Perpignan Ensemble avec Louis Aliot »  répond à Fouzi Bouhadi :

« Monsieur Fouzi Bouhadi, ex-conseiller municipal, fondateur d’un groupuscule nommé « République Plurielle » n’a rien trouvé de plus original, pour tenter une auto-résurrection sur la scène politique locale, que de s’en prendre au Front National….

Monsieur Bouhadi, si pour vous le respect de la démocratie ne fait pas partie intégrante des vos valeurs, alors la finalité de votre micro-parti n’est pas compatible avec nos institutions républicaines.

Quoi de plus normal, qu’un parti politique ayant récolté près de 45% des voix aux Municipales à Perpignan, ou encore 36% aux européennes (largement devant les autres formations) tienne un congrès avec des députés issus de nombreuses nations européennes, qui représentent des millions de citoyens européens de toutes origines ?

Non, monsieur Bouhadi, vous n’avez pas le monopole de la Fraternité, ni le celui de la Mémoire d’ailleurs…. Accepter les individus dans leur diversité, c’est avant tout respecter les choix des citoyens dans les urnes ! ».