(Communiqué)

 

 

 

-« Après une phase d’hyper mondialisation, la crise du COVID-19 a révélé que la France est aujourd’hui confrontée à un défi de taille : la réindustrialisation de son territoire

 

L’Etat français a en particulier pris conscience de l’importance de disposer, sur son propre territoire, de filières industrielles sur des secteurs de pointe tel que celui de la santé.

Au travers de cette interview nous souhaiterions mettre sous les projecteurs une « belle histoire » de création de filière industrielle française : une technologie de pointe au service de la santé – la robotique médicale.

En l’espace de vingt ans, un pôle d’excellence en robotique médicale s’est développé dans le bassin d’emplois montpelliérain.

Ce pôle représente près de 300 emplois directs dans ce secteur de pointe, au sein d’un territoire ayant un héritage industriel limité.

A l’origine de ce pôle d’excellence, un jeune entrepreneur du nom de Bertin Nahum, arrivé sur le territoire au début des années 2000 avec pour objectif de développer des robots visant à assister les médecins dans le traitement de leurs patients.

Grâce au dynamisme et à l’appui des collectivités locales dans l’accompagnement des projets innovants, la société Medtech vit le jour et connut tous les stades de développement d’une start-up : de l’idée à l’entreprise commerciale vendant à travers le monde son robot Rosa pour la chirurgie crânienne et de la colonne vertébrale. Avec un ancrage exclusif de sa R&D, de sa production ainsi de ses activités commerciales à Montpellier, Medtech fut fermement implanté sur son territoire depuis sa création. La société connut notamment la forte accélération des ventes de son robot Rosa à l’international et en particulier aux USA induisant une croissance très rapide de ses effectifs. L’année 2013 fut marquée par l’introduction de la société en bourse suivi de son rachat en 2016 par le groupe américain Zimmer Biomet, leader mondial de la chirurgie orthopédique.

Comme annoncé par Bertin Nahum au moment du rachat, « le groupe Zimmer Biomet maintient l’ensemble des activités de Medtech sur un territoire rempli d’atouts. Cette décision stratégique est à mettre en regard des expertises et des synergies que ce grand groupe américain a pu trouver sur ce territoire français ».

De son coté, en 2017, Bertin Nahum accompagné d’anciens cadres de Medtech co-fonda Quantum Surgical, une entreprise innovante de robotique médicale, se focalisant dorénavant sur le traitement du cancer du foie.

Quantum Surgical a développé une solution, alliant robotique et intelligence artificielle, « qui a déjà traité avec succès ses premiers patients dans le cadre d’un essai clinique au CHU de Montpellier et en région parisienne ». Basée à Montpellier, la startup à forte croissance, a su attirer en trois ans près de 80 collaborateurs.

Aujourd’hui entre Quantum Surgical et Zimmer Biomet Robotics, la filière industrielle en robotique médicale sur le territoire, ce sont : près de 300 emplois directs sur un secteur de pointe, 6 400m2 d’activité en R&D, en production et en activité commerciale.

En outre, ce pôle industriel a développé un partenariat stratégique avec un sous-traitant français employant plus de 1 400 personnes en Savoie.

Malgré la crise de la COVID-19 et le ralentissement de l’économie, la croissance de cette filière se poursuit.

Ainsi, c’est près de 250 robots médicaux « made in France » produits chaque année sur le territoire et exportés dans le monde !

Ces produits innovants dédiés à la médecine de demain sont des vecteurs importants d’exportation qui participent au rayonnement du savoir-faire français.

Ce pôle de robotique médicale implanté sur le bassin d’emplois montpelliérain n’est qu’aux prémices d’une grande histoire industrielle ! ».

 

 

 

 

DP_ Quantum Surgical_septembre 2020