Alors que les obsèques de Christian Bourquin (PS) – sénateur des P-O et président de la Région Languedoc-Roussillon – se dérouleront ce vendredi 29 août 2014, à partir de 10h 30, à Millas, la puissante fédération socialiste de l’Hérault s’est déjà réunie hier soir, ainsi que la section locale PS de Perpignan (à laquelle appartenait Christian Bourquin) à la demande du député et président de la fédération catalane Jacques Cresta convoquée par Toussainte Calabrèse, vice-présidente di Conseil général des P-O.

Mardi soir déjà, une première réunion des élus socialistes de la Région semblait démontrer que c’est Damien Alary, président du Conseil général du Gard, qui tenait la corde pour succéder à Christian Bourquin… Puis dans la soirée de mercredi, on apprenait que le sénateur de l’Hérault, Robert Navarro, 1er vice-président de la Région, qui assure logiquement l’intérim, et Didier Codorniou, maire de Gruissan dans l’Aude, avaient scellé un accord sans pour autant s’entendre sur un deal pour la présidence : Robert Navarro ou Didier Codorniou ?

Dans cette lutte interne pour la présidence de la Région, le Catalan Jacques Cresta et les siens pourraient permettre au département des P-O d’être « LE » faiseur de roi. Dans ce cas, c’est Damien Alary qui sortirait vainqueur du chapeau, même si, à y regarder de plus près, c’est bien Robert Navarro qui aurait toujours le plus de chance de l’emporter (contre le choix des instances nationales du PS… mais Robert Navarro comme Didier Codorniou restent des dissidents du PS puisque toujours exclus de ce parti à ce jour).

Ce vendredi après-midi, Christophe Borgel, député de la 9ème circonscription de la Haute-Garonne, secrétaire national du PS en charge de la vie des fédérations et des Elections, descend à Montpellier pour tenter de départager les ambitions des uns et des autres et de créer une certaine unanimité sur un nom. Ambiance, ambiance…