Communiqué de presse.

« À Mont-Louis, la maire démissionne et laisse sa place à sa fille, et « en même temps » sa petite-fille Frédérique LIS (également responsable départementale de La République En Marche!) devient la 1ère adjointe alors qu’elle vit à Perpignan…

L’attitude de cette dernière prouve une fois de plus que le « nouveau monde » vendu par En Marche! n’a rien à envier aux pires travers d’un « ancien monde » qu’il feint de dénoncer.

Si prompt à donner des leçons de morale (mais seulement pour les autres), le parti politique d’Emmanuel MACRON donne ici une singulière leçon de népotisme ».

Olivier AMIEL
Adjoint au maire de Perpignan