Ci-dessous, en lien, un article très intéressant paru hier, dans le journal dans Libération, suite au rendu de l’arrêt de la Cour d’Appel de Monaco dans l’affaire RYBOLOVLEV/ BOUVIER. La Cour a annulé toute la procédure de plainte de Rybolovlev considérant que la proximité entre son avocate, les deux enquêteurs, le procureur DRENO* et l’ex Ministre NARMINO, a vicié la procédure. Elle considère que l’ensemble des investigations ont été conduites de manière partiale et déloyale et que les différents protagonistes ont violé de façon régulière le principe de loyauté dans l’obtention de la preuve.

-Réaction de Pierre FONTVIEILLE, ancien maire de Saint-Cyprien**, que la rédaction de Ouillade.eu a pu joindre par téléphone ce samedi 14 décembre 2019 : « Cela n’est pas sans rappeler le copinage et l’insincérité de l’enquête et de l’instruction, orchestrées à mon encontre par le procureur DRENO, que j’ai toujours dénoncées dans mon affaire et qui a fait l’objet de ma part il y a quelques mois d’une plainte contre lui et les magistrats instructeurs au conseil supérieur de la magistrature qui est toujours en cours d’examen ».

 

*Jean-Pierre Dréno a été procureur de la République à Perpignan de 2004 à 2011. Le 9 mai 2011, à l’âge de 57 ans, il avait été nommé procureur général à Monaco, poste qu’il a dû quitter en 2015 « soupçonné – selon l’hebdomadaire Le Point – de conflit d’intérêts dans ses fonctions monégasques (…) ». A l’époque, cité à comparaître dans sa propre juridiction « pour violation du secret de l’instruction », Jean-Pierre Dréno avait été relaxé en avril 2014.

**Pierre Fontvieille a été maire de Saint-Cyprien du 2 au 12 juin 2009. Il avait succédé au docteur Jacques Bouille, maire RPR de Saint-Cyprien de mars 1989 à mai 2009. C’est Me Thierry Del Poso qui depuis septembre 2009 est maire de Saint-Cyprien, président de la communauté de communes Sud-Roussillon, conseiller départemental.

 

Article de Liberation du 13 Dec 2019