Aujourd’hui, vendredi 3 juillet à 19h30 à la hall des sports de Millas aura lieu l’installation du conseil municipal fraîchement élu. Jacques Garsau semble « impatient de pouvoir œuvrer dès lundi »

 

Quant aux deux autres candidates malheureuses de l’élection municipale mais ayant tout de même obtenu cinq sièges pour l’équipe de Mme Beffara et deux sièges pour celle de Mme Ginette Moral : nouvelle donne ! Damienne Beffara aurait dit lors de l’assemblée de l’US millas le 1er juillet qu’elle souhaitait démissionner du conseil municipal. Ginette Moral nous a informés de sa démission en souhaitant bonne chance à Jacques Garsau à l’avenir. Ces deux démissions ont-elles une motivation purement politique ou auraient-elles un lien avec ce que les Millassois ont pu découvrir de la nature des rapports et de la personnalité des deux ex- candidates à travers leurs tracts de campagnes ?

En effet, durant le 2nd tour la campagne et en marge des débats politiques intéressant les enjeux de la commune, les Millassois ont été témoins de l’inimitié personnelle que se portent les deux ex-amies et candidates. Pour rappel, dans une lettre ouverte à Ginette Moral publiée sur la page facebook de campagne Damienne Beffara –Força Millas en date du 25 juin à 20h12, on pouvait lire: « Chère Ginette, Je dois te confier que la lecture de tes tracts m’a été à chaque fois pénible, tant la haine qui en ressort me touche particulièrement, eu égard à l’amitié que nous avons jadis partagée.(…) Personnellement, il me restera de cette campagne un goût amer, le sentiment d’une trahison, le souvenir d’une amitié que j’ai crue sincère ».

Cette lettre ouverte était une réponse à divers tracts émanant de l’équipe Oser le changement portée par Ginette Moral qui expliquait son départ en 2018 suite à ce qui semble être un douloureux parcours personnel et d’élue depuis plusieurs décennies aux côtés de Damienne Beffara : «Je me suis investie pleine d’illusions pour récolter tant de désillusions, d’opacité et d’intolérance (…) loyalement, en juillet 2018, j’ai informé Mme le Maire de mon intention de conduire une liste aux municipales (…) puisqu’elle avait affirmé dans le village et en mairie, son souhait de ne pas briguer un nouveau mandat ». Ce serait le motif qui aurait sonné le glas d’une amitié d’une vingtaine d’année et aurait conduit à la situation actuelle entre les deux ex- amies et candidates.
Est-ce que comme en 2014 Damienne Beffara dira qu’elle ne rempile pas et qu’au dernier moment elle restera ? Réponse ce vendredi soir.

L.B.