Capture d’écran France 5, émission c’est politique @Dimanche3mai2020

 

 

Hier, l’émission C Politique diffusée sur France 5, était consacrée à la crise sanitaire liée au coronavirus (COVID-19) en Suède. Reportages et invités faisaient le point sur la situation en Suède, pays qui a refusé le confinement pour faire face au fléau.

Rappelons ici que le gouvernement suédois a opté pour une stratégie singulière : ne pas confiner sa population et miser sur une immunité collective progressive, jugée par les autorités du pays « comme seule vraiment efficace à moyen terme en l’absence de vaccin ».

Bizarrement, en aucun moment, les intervenants, faisant scandaleusement l’éloge d’un confinement « à la suédoise », n’ont approfondi la question dont la réponse est pourtant  sans équivoque : par rapport à tous ses voisins scandinaves, qui eux ont choisi de confiner, le choix de la Suède est à relativiser.

Pour s’en convaincre, il suffit d’égrener les statistiques sur la pandémie, notamment ceux consacrés au nombre de décès liés au COVID-19. Ces chiffres sont sans appel :

  • Suède : 2 679 morts du coronavirus pour une population de 10 330 000 habitants
  • Danemark : 484 morts pour 5 827 000 habitants
  • Finlande : 230 morts pour 5 511 000 habitants
  • Norvège : 211 morts pour 5 368 000 habitants.

Ramenés à la population, ces chiffres démontrent qu’il y a eu trois fois plus de décès dus au COVID-19 en Suède que dans tous les autres pays de la Scandinavie.

Cette analyse vaut également comparaison avec, par exemple, le Portugal – pays d’Europe (avec la Grèce) le plus proche de la Suède démographiquement s’entend : 1 043 décès dus au COVID-19 pour une population estimée à 10 600 000 habitants.

Tout cela témoigne que le confinement « à la suédoise » – c’est à dire pas de confinement strict et total comme dans la plupart des autres pays européens – n’est pas vraiment l’exemple à suivre.

Il est regrettable que la direction de la chaîne (France 5 ici) néglige ce fonctionnement déontologique d’informer objectivement. Laisser croire au grand public que le confinement « à la suédoise » ça (presque) marche n’est pas qu’une simple bourde !