Ce samedi 2 mai, les plages viennent d’être réouvertes à Saint-Sébastien (Pays Basque espagnol) et ailleurs sur les côtes de la Péninsule ibérique

En France, dans son allocution télévisée du 28 avril sur le déconfinement, le Premier ministre Edouard Philippe a précisé que l’accès aux plages restera interdit jusqu’au 1er juin. Il l’a redit aux députés bretons avant-hier jeudi 30 avril…

En attendant, sur les réseaux sociaux une certaine colère, légitime ou illégitime, s’exprime : « Pourquoi peut-on s’entasser dans une rame de métro mais on ne peut pas sortir seul en mer sur son bateau ? », peut-on lire. Et encore : « Les parcs et les forêts vont être rouverts et pas les plages ? Alors que pour nous, riverains du littoral, la plage est notre parc ! ».

On pourrait ajouter à ce débat que faire la queue dans les grandes surfaces, chariot contre chariot, ne semble pas inquiéter outre-mesure le Gouvernement…

Plus bas sur la Côte atlantique, dans les Landes, des élus se mobilisent pour la réouverture des plages, certes avec des règles d’encadrement très strictes, presque restrictives.

Une pétition en ligne a même été lancée afin de rouvrir les plages pour la pratique d’une activité sportive (kite, surf, planche à voile…).

En quelques heures à peine, cette pétition a déjà recueilli 25 000 signatures.

Dans les colonnes du journal Sud-Ouest, Herbé Bouyrie, président du Syndicat mixte de gestion des baignades landaises (SMGBL), décrit ainsi « la possibilité d’activer immédiatement 90 nageurs sauveteurs pour effectuer des patrouilles de surveillance sur le littoral et faire respecter les règles qui auront été mises en place, en complémentarité avec les polices municipales ».

En Méditerranée, et principalement sur le littoral de la vaste Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, très étonnamment les élus se font plutôt discrets, rares, sur le sujet. Ce comportement est d’autant plus surprenant que la Côte – avec ses nombreuses activités nautiques notamment – est un atout majeur dans l’industrie locale du Tourisme.
En Espagne enfin, c’est selon des règles très strictes, que l’accès à la plage a été rouvert pour les sportifs et promeneurs. Il s’agit là d’une des mesures de la première phase de déconfinement lancée en Espagne. Très attendue, cette permission a vu les rues, parcs et plages prises d’assaut dès les premières heures, dans un respect certes plus ou moins précis des mesures sanitaires.