« Le clientélisme, le copinage, l’absence de terrain, ce que d’ailleurs nous avions déjà dénoncé depuis longtemps et surtout lors du début de cette campagne des élections législatives, devrait faire poser les bonnes questions à ceux qui ont mené ses stratégies catastrophiques.
Une grande déception avec la défaite de Romain Grau sur la 1re circonscription des P-O, qui méritait largement cette circonscription, tant il a sillonné avec Isabelle de Noëll Marchesan son territoire en apportant des solutions viables. La compétence pour le coup n’est pas récompensée.
Bien sûr, nous ne sommes pas satisfaits et même catastrophés de voir que sur notre territoire le RN devient maître du jeu, mais à qui la faute ? ».

Guy Torreilles, président départemental du MoDem66.