(Vu sur la Toile)

 

Législatives. Pascal Canfin déplore une écologie engagée « sur les chemins de l’extrême gauche »
(Ouest France avec AFP)
|

 

 

Ouest France et AFP.- Invité de France Inter ce dimanche 22 mai, l’eurodéputé LREM Pascal Canfin, ancien membre d’Europe Écologie Les Verts, a regretté que l’écologie politique française parte sur les chemins de l’extrême gauche et de la désobéissance européenne avec la NUPES. Selon lui, « c’est totalement inefficace sur le plan climatique ».

Engagé en politique avec Daniel Cohn-Bendit, « très pro-européen […] je constate avec tristesse, parce que j’en ai fait partie, que l’écologie politique française part sur les chemins de l’extrême gauche, de la désobéissance européenne et ça m’attriste parce que c’est totalement inefficace sur le plan climatique », a commenté ce responsable.

Pascal Canfin a ainsi opposé la stratégie de la NUPES vis-à-vis de l’Europe à celle lancée par le président Emmanuel Macron dans son discours prononcé à la Sorbonne en septembre 2017.

Les Verts « tournent le dos à leur histoire »

Ce texte, selon lui, définit la feuille de route de transformation de l’Europe, mais pas par la désobéissance, par le dialogue, par la négociation, par la conviction. À rebours selon Pascal Canfin, les Verts tournent le dos à leur histoire.

Visant cette fois le Parti socialiste, l’eurodéputé macroniste a mentionné un rapport publié la semaine dernière par le think tank social-démocrate Terra Nova.

Dans ce document, Terra Nova estime que le programme de dépenses publiques et de hausse de la fiscalité des entreprises porté par l’Union Populaire […] se traduirait immédiatement par une explosion des déficits publics et du chômage et par une dynamique insoutenable de la dette publique.

Selon Terra Nova, « au bout de quelques mois, le gouvernement de l’Union populaire serait contraint […] de se soumettre à un plan d’austérité sans précédent et quémander le soutien de nos partenaires, ou bien entrer dans le chaos de la sortie de l’euro qui provoquerait un infarctus économique ».