« Le SNALC-FGAF, qui a remporté un éclatant succès à l’occasion des élections professionnelles, s’est toujours fermement opposé au principe d’une reprise des cours en août.

L’an passé, le SNALC avait été à l’initiative du préavis de grève contre la pré-rentrée en août, qui avait abouti à son report en septembre.

Fort de cette incontestable victoire, il dépose aujourd’hui un préavis de grève pour le vendredi 28 août 2015, jour de la prérentrée, et le lundi 31 août 2015, jour de la rentrée.

Face à la détérioration croissante de la condition enseignante, dont le raccourcissement des congés d’été est à ses yeux symptomatique, il se pose une fois de plus comme le véritable défenseur des intérêts des collègues sur le terrain.

Il ne faut pas oublier  également que les professeurs des écoles ont toujours été présents une semaine avant pour préparer les salles de classe, les fournitures scolaires  etc.

C’est une fois de plus une marque de mépris qui est faite à l’encontre des fonctionnaires . Cette mesure du gouvernement n’est que de la poudre aux yeux électoraliste . A la différence des organisations syndicales politisées et abreuvées de subventions de l’Etat la FGAF ( SNALC- SNE- SPLENSUP )  se démarque par son indépendance et la défense sans compromission d’un système éducatif de qualité avec des personnels respectés ! ».