Suite au communiqué de l’opposition publié sur Ouillade.eu le 29 juillet, Mme le maire, Marie-Hélène RUART-LUCQUIN, et le groupe municipal qui la soutient souhaitent rétablir les faits.

« Les élus d’opposition au conseil municipal du Perthus – Roger AVELLANA, Stéphane BUTARD, Gilles
RUBAU, José SUNER, Michel CRUZADO, Jean-Manuel RODRIGUEZ, Roland LAPORTA, Francis CUBAYNES – se sont longuement exprimés dans un communiqué diffusé sur ce site qui se caractérise comme à l’accoutumée par le mensonge, l’incohérence et le mépris des institutions.

Faut-il rappeler que la Chambre régionale des comptes d’Occitanie a rendu un avis inédit en France, préconisant la suppression de la part municipale des impôts locaux (en aucun cas la totalité des impôts locaux) pour l’année 2018, et ce afin de mettre en relief l’incohérence des élus de l’Opposition, capables au cours d’une même séance du conseil municipal de maintenir le taux d’imposition local et de rejeter les projets d’investissement ?

Faut-il rappeler que Gilles RUBAU, deuxième adjoint sans délégation, a fait cette semaine des
déclarations au nom de l’Opposition dans divers media, défendant le maintien de l’imposition
locale et demandant au maire de soutenir cette position auprès du préfet ? Les élus de
l’opposition se prononcent pourtant dans leur communiqué en faveur de la suppression des taxes
locales. Quelle cohérence ?

Faut-il rappeler que, par courrier adressé à l’ensemble des conseillers, le sous-préfet de
l’arrondissement de Céret proposait en février une démission collective des élus, afin d’organiser de
nouvelles élections ? Les élus d’opposition n’ont pas donné suite ; ils se prononcent pourtant dans
leur communiqué en faveur de la dissolution du conseil municipal et l’organisation de nouvelles
élections. Quelle cohérence ? ».