Sébastien Segarra et Philippe Casals.

A l’occasion de l’inauguration de la permanence « AGIR pour Le Boulou », Philippe Casals, tête de liste, a prononcé le discours suivant : 

« Aujourd’hui je suis heureux de nous voir tous réunis  pour l’ouverture de la permanence  électorale d’Agir pour Le Boulou. Elle concrétise le lancement de la reconquête municipale. Sa position privilégiée au centre du village facilitera les rencontres. Elle doit  devenir le point de ralliement des citoyens qui compte sur nous pour opérer de vrais changements.

Le  temps est venu de sortir notre village de l’engourdissement et du discours débonnaire de l’actuelle municipalité.  Il faut un regard neuf pour Agir pour le bien-être des Boulounencs.  Nous proposons un futur où nos jeunes et nos aînés auront toute leur place. A la tête de l’équipe combative et solidaire, je veux démontrer qu’il existe des réponses appropriées. Retrouvons  notre dynamisme économique sans dégrader la qualité de vie au Boulou.

 Six années ont passé et le pouvoir local a manqué de cohérence pour créer de l’activité. Aujourd’hui, le centre-ville fait figure de patrimoine en péril alors que la population augmente et que les commerces se meurent, et que dire du problème latent de la circulation. Pour y remédier soyons audacieux, soyons entreprenants ! Il est grand temps de doter la Ville de structures nouvelles et utiles qui contribueront à améliorer le confort et la qualité de la vie. La ligne directrice de notre engagement sera d’Agir pour le Boulou avec ambition, efficacité et solidarité.

J’ai réuni autour de moi une équipe motivée prête à s’investir pour l’intérêt général. Elle est présente autour de moi ici. Je suis fier et honoré de la conduire et de proposer l’alternance pour appliquer un programme neuf, pour remettre en marche les leviers de notre économie locale. Dans ce but, je m’engage pendant toute cette campagne, et bien sûr au-delà,  à écouter,  voir et  accueillir tous les Boulounencs pour relever ce passionnant et difficile défi de l’Alternance. Je me mets à votre service, je me mets au service du Boulou à 100%.

Aujourd’hui, je souhaite mettre en place une politique municipale différente orientée vers le développement d’équipements utiles à tous, avec le souci de la maîtrise des dépenses. Ainsi nous sommes :

  • Contre la mainmise socialiste sur la commune, le conseil général, le conseil régional…
  • Contre la création d’un centre d’interprétation de l’eau (CIE) dont le coût initial est proche de 5 millions d’euros.
  • Contre le projet de classement du Boulou en ville touristique de première catégorie générateur de coûts de fonctionnement surdimensionnés en rapport à notre potentiel touristique.

Nos réponses et nos projets vous seront présentés au cours de cette campagne. Ils seront abordés pendant la campagne pour vous sensibiliser et vous convaincre du bienfondé de notre projet global. Ici, aujourd’hui, ensemble, commençons la  construction de cet avenir dans un esprit de large rassemblement pour la victoire en mars prochain. La victoire de tous ceux qui regardent devant et imaginent le Boulou de demain ».