« Le Boulou c’est notre ville, notre parti c’est Le Boulou ! »

  

La foule était nombreuse ce samedi 15 février 2014, à l’ouverture de la permanence de la liste « LE BOULOU c’est NOTRE VILLE », conduite par Myriam Granat (UMP). Elle était entourée de : Huguette Pons, maire de Montesquieu-les-Albères, Jean Alves, maire-adjoint à Les Cluses, de Dominique Roddier, et Jean Sforzy, candidat DVD aux dernières municipales du Boulou en 2008.

Jean-Paul Alduy (UDI), ancien sénateur-maire de Perpignan, président de Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération (l’Agglo PMCA), Marie-Thérèse Sanchez-Schmid (UMP), députée européenne, José Puig, conseiller général de la Salanque et maire de Claira, et Marie-Cécile Pons, conseiller général (1994-2008), ainsi que Chantal Gombert, ont fait parvenir des messages d’amitié, de soutien et de réussite à la candidate et à sa liste.

Myriam Granat a rappelé les raisons de son engagement, a présenté sa liste comme une équipe unie et rassemblée pour défendre un projet commun : « Je vous ai annoncé au mois de décembre dernier, ma décision de conduire une liste aux élections municipales de mars 2014. Des femmes et des hommes m’ont accompagnée dans cette démarche. Une idée fondamentale nous a réunis : défendre ensemble nos valeurs républicaines, nos enfants, nos aînés, nos concitoyennes et nos concitoyens de tous âges. C’est dans cet esprit, que j’ai constitué une équipe rassemblée, ouverte, disponible, compétente, engagée, dynamique et représentative de toute la population, une liste d’union et de rassemblement, de femmes et d’hommes de sensibilités et d’horizons sociaux et professionnels différents ».

Myriam Granat a donné sa vision de l’avenir du Boulou « tout en respectant les efforts du passé, nous voulons que Le Boulou devienne aujourd’hui un modèle de développement économique partagé » en affirmant « Il est urgent de rendre la dépense publique et l’investissement public à la fois plus transparents, plus efficaces et plus équitables. Il est  largement temps que le Boulou retrouve sa place, fasse entendre sa voix et soit respecté dans les instances intercommunale ».

Elle a conclu : « Le Boulou c’est notre ville, et notre Parti c’est avant tout Le Boulou! »

 

Permanence : « Le Boulou c’est notre ville ! », 7 rue Arago 66160 Le Boulou

Blog :   lebouloucestnotreville.revolublog.com

Mèl  :  myriamgranat.leboulou@outlook.com