Ce mercredi 9 avril 2014, à 18h 30, le nouveau conseil municipal du Boulou s’installera autour de l’ordre du jour suivant : adoption du compte rendu de la séance du 24 février 2014, indemnités des élus, pouvoirs du maire et délégations du conseil municipal, nomination des délégués de la commune aux divers syndicats intercommunaux et organismes divers, centre commercial d’action sociale (CCAS), commissions municipales, commission d’adjudication et d’appel d’offres, festival international de musique des Jeunes interprètes, questions diverses… et installation, pour commencer, d’un nouveau conseiller municipal !

Car, dans le groupe d’Opposition « Agir pour Le Boulou », dirigé par Philippe Casals, on assiste déjà à une démission : celle du 4ème élu de la liste : Jacqueline Salellas-Ferrer.

Pour compléter le nouveau conseil municipal, il a donc fallu « faire monter » le suivant sur ladite liste, en l’occurrence Alain Santraille, sauf que celui-ci a refusé d’entrer au conseil municipal. Et que, en suivant, les défections se sont succédé : Alain Santraille donc, mais également Pierrette Deixonne-Zubalski, Jean-Marie Surjus et Marie-Véronique Massot ont refusé de rejoindre leur équipe sur les bancs du conseil municipal !

Phénomène rare pour ne pas dire exceptionnel et jamais vu au sein d’une collectivité locale : il aura donc fallu passer de la 4ème à la 9ème place pour trouver un « volontaire »…

C’est finalement Eric Fossoul qui siégera dans son groupe d’opposition « Agir pour Le Boulou », aux côtés de Philippe Casals, Josephine Palé et Sebastien Segarra.