Le moins que l’on puisse écrire sur l’implantation du FN (Front national) dans la 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales, c’est que la situation actuelle est loin d’être claire. Il semblerait même que la confusion soit extrême : la semaine dernière, dans nos colonnes, Mme Marie-Thérèse Costa-Fensenbeck, secrétaire départementale du FN’66, conseillère régionale des P-O, communiquait que « Pierre Aloy n’était plus le responsable du FN sur la 2ème circonscription (…) » et ce depuis deux ans !…

Or, M. Pierre Aloy, contacté ce matin, assure : « Je n’ai jamais reçu le moindre courrier officiel mentionnant cette décision, Mme Fesenbeck n’a jamais pris soin de me contacter non seulement pour me l’annoncer mais en plus pour m’en donner les raisons. Elle ne l’a jamais fait (…). Si je ne suis plus le représentant du FN sur la 2ème circonscription, comment se fait-il alors que la direction départementale du parti continue d’accepter les adhésions que j’ai faites encore récemment et pas des moindres ? (…) ».