Pas un parlementaire, pas un maire – exception faite de la présence discrète de Robert Vila (UMP), maire de Saint-Estève, et de François Rallo (UMP), maire de Saleilles… – les vœux du maire du Barcarès, Alain Ferrand (UMP), se seront déroulés, samedi soir au Mas de l’Ille, sans têtes d’affiche !

Ni Marie-Thérèse Sanchez-Schmid (UMP), ni le député de la circonscription, le docteur Fernand Siré (UMP), ni le président de l’Agglo PMCA, Jean-Paul Alduy (UDI), ni le maire de Baixas, Gilles Foxonet (UMP), ni le président du Comité départemental UMP’66, le sénateur François Calvet, ni le secrétaire départemental de l’UMP’66, le maire de Pollestres Daniel Mach, ni le président du Parc naturel main du Golfe du Lion, le sénateur Christian Bourquin (PS), ni Jean-Marc Pujol (UMP), maire de Perpignan, ni, ni, ni…

Certes, chacun s’est excusé à sa manière, prétextant « être retenu ailleurs à la même heure » – vous le croyez, vous, ça ? – mais sans avoir le don d’ubiquité nos élus auraient pu y être, du moins pour certains d’entre eux… Quand on veut, on peut, non ?

Prenons le simple exemple de Françoise Bigotte (PS), conseillère régionale et conseillère générale, qui vendredi soir s’est rendue à la fois, à une heure d’intervalle, au Palais des rois de Majorque, pour les vœux de la présidente du conseil général des P-O, puis au Soler, pour les vœux de « son » maire François Calvet… Après-tout, Le Barcarès est à quelques minutes seulement de Saint-Laurent-de-la-Salanque, Salses-le-Château, etc.-etc.

Deux seuls maires présents sur la trentaine de maires que comptent l’Agglo de Perpignan et dont Alain Ferrand est le 2ème vice-président… Cela ne pèse pas lourd !

Au fait, à propos du sieur François Rallo de Saleilles : représentait-il ce soir-là Jean-Paul Alduy, président de l’Agglo PMCA, ou Me Jean Codognès, avocat de la commune de Saleilles ? C’est une boutade. Si maintenant on ne peut plus (en) rire…