Lors de la traditionnelle cérémonie de voeux à la population, qui s’est déroulée le samedi 29 janvier 2011, Mme Joëlle Ferrand, maire, a insisté sur les projets qui pourraient rapidement voir le jour dans sa commune et qui, surtout, aideraient Le Barcarès, déjà surclassée dans les communes de 20 000 à 40 000 habitants (en fonction de sa population estivale et de l’attribution de la fameuse Dotation Globale de Fonctionnement), à prétendre au surclassement dans la tranche des 40 000 à 80 000 habitants : « Nous défendrons ce projet auprès de l’Etat en 2011 ! », a-t-elle confirmé, ce soir-là, devant plus de 1 500 personnes.
Auparavant, toujours lors de cette cérémonie des voeux, Mme Joëlle Ferrand avait stigmatisé : « Bien évidemment, la fin des procédures contentieuses visant à l’annulation de l’achat de l’ancien site de France Télécom a été un des moments forts de 2010. C’est encore un bel exemple de victoire de la constance, face à l’adversité et aux critiques. Ne jamais baisser les bras ! A maintes reprises, nos habituels détracteurs avaient tenté de dévaloriser notre bataille, en brandissant le spectre du catastrophisme, et l’argument du coût soit-disant trop élevé de cette acquisition. Mais là encore, ils n’ont pas compris que ces 13 hectares, acquis pour moins de 3 millions d’euros !, permettront sur le long terme, de valoriser un projet de grande envergure, qui rapportera des recettes exceptionnelles à notre commune, évaluées à plus de 20 millions d’euros ! Nous lancerons bien sûr un appel à projets auprès d’architectes, pour optimiser à tous points de vues l’organisation de ces 13 hectares. L’objectif premier sera de créer un projet moderne et qualitatif, à l’échelle d’un nouveau quartier émergent comme promis dans notre programme électoral. Il permettra de requalifier notre port et les zones annexes, dans la continuité de l’idée de cité lacustre, identité première de Port-Barcarès (…).
– « Comme vous le savez, le site de l’ancienne colonie de l’UDSIST, a été racheté par le groupe GGL, et les dirigeants de ce dernier vous ont présenté leur projet le 9 décembre 2010, en salle Victor-Hugo. Il prévoit la construction de petits collectifs et de villas individuelles en front-de-mer, dont une partie sera réservée à des familles barcarésiennes, désireuses d’accéder à la propriété. C’est une véritable chance pour notre commune de pouvoir compléter son patrimoine foncier, et dans cette continuité, de pouvoir valoriser son patrimoine immobilier (…).