Contrairement à ce que nous avons écrit dans ces mêmes colonnes, José Puig, maire de Claira et conseiller général de la Salanque, a bien participé à la cérémonie de vœux que présidait, samedi soir, Alain Ferrand (UMP), maire du Barcarès : « Je ne suis pas un courtisan, je suis fidèle en amitié… Je ne fais pas comme les étourneaux qui s’envolent au 1er coup de fusil ! ».

José Puig admet cependant avoir effectué « un passage éclair et être reparti avant les discours », insistant sur le fait qu’il était « très attendu » à Salses-le-Château, où au même montent Jean-Jacques Lopez (PS),maire et conseiller général, présentait les vœux de son Conseil municipal à la population. Ceci expliquerait cela : Que personne ne l’ait vu… Trop rapide le maire de Claira ! Mais toujours très, très efficace.