Le Président de la République Française, François Hollande, vient d’informer Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O,  en sa qualité de co-signataire du projet de loi en faveur de la ratification de la Charte européenne des langues régionales adoptée en 2014, « qui n’avait pas été présenté au Sénat en raison de l’opposition des élus de droite », sa volonté de voir la ratification de cette charte.

Pour cela il a demandé à la Garde des Sceaux de préparer un projet de loi constitutionnelle, qui sera prochainement soumis au Conseil d’Etat avant d’être inscrit à l’ordre du jour du Parlement et cela dans les meilleurs délais. Cette réforme constitutionnel, engagement 56 du programme de campagne du candidat nécessitera d’être adopté en Congrès en souhaitant que des élus de droite n’empêchent pas cette ratification qui permettra une reconnaissance officielle des langues régionales et notamment du catalan qui constituent non seulement un patrimoine historique et culturel de notre pays, mais aussi un vecteur fort tant au niveau éducatif qu’économique et d’emploi pour notre département.