COMMUNIQUE DE PRESSE 

« Les jeunes patriotes de la région votent contre l’accueil des migrants en Europe


 Invités par Louis ALIOT, vice-président du Front National et député européen, dix représentants du Front National de la Jeunesse (FNJ) de la nouvelle grande région se sont rendus les 21 et 22 mai derniers au Parlement Européen de Strasbourg pour l’ «European Youth Event».
Venus de l’Ariège, du Lot, du Tarn, des Pyrénées-Orientales, de l’Hérault, de la Haute-Garonne et du Gard, ils ont participé aux débats avec plus de 7 000 jeunes européens. Premier mouvement jeune de France, le FNJ était particulièrement représenté à Strasbourg. Pendant deux jours, il a fait entendre la voix des patriotes en dénonçant la propagande ultra-libérale et mondialiste vendue par les organisateurs de l’événement.
Aidé par ses alliés de Belgique, d’Italie et Bulgarie, le FNJ a même fait trembler les murs de la salle d’Assemblée lors du débat sur l’accueil des migrants en Europe. Un débat qui s’est soldé par un vote révélateur : 619 jeunes européens représentants du système se sont prononcés pour l’accueil des migrants tandis que les 184 représentants du FNJ et de ses alliés ont voté contre.
Il y a donc deux jeunesses qui se font face en Europe : une jeunesse aveuglée, manipulée par la caste oligarchique au pouvoir à laquelle s’oppose une jeunesse engagée, pragmatique et éclairée. Cette jeunesse éclairée a compris les dangers du mondialisme et s’engage de plus en plus massivement au FNJ ! ».

 

Au centre, Nicolas BRUNET, coordinateur régional du FNJ LRMP, entouré des cadres régionaux, devant le Parlement Européen à Strasbourg.