Le rapport d’observations définitives sur la gestion de la commune du Barcarès de la Chambre régionale des comptes, qui bizarrement vient à peine d’être rendu public alors que ses conclusions ont été notifiées le 28 octobre 2013 ?, est particulièrement « assassin » pour Joëlle et Alain Ferrand (UMP), les époux au management sulfureux qui se sont succédé depuis 1989 aux commandes barcarésiennes…

Repas des aînés, colis de Noël, fête des pêcheurs, etc.-etc., les somptuaires dépenses  « de bouche » en deviennent particulièrement choquantes par les temps de crise qui courent :

–  en 2009, le repas des aînés a coûté 35 942 euros aux contribuables barcarésiens.

– en 2010, par exemple, 1 100 demi-langoustes ont été achetées par la Majorité du Conseil municipal pour une valeur de 7 649,05 euros… Il faut encore y ajouter 77 kilos de saumon tranché main (2 417€), 150 magnums de champagne Perrier Jouet (6 811€), 15 magnums et 1 104 bouteilles de Côtés du Roussillon (8 396€) et 144 bouteilles de Montbazillac (821€)… Doit un total de 16 028€ de vins et champagne (1 848 bouteilles… soit encore 1 386 litres).

Tout cela a été naturellement transmis à la justice.

Pour l’anecdote, mais qui est loin d’être risible étant donné le contexte de crise subi par la population : en août 2011, la seule facture de l’aïoli de la Fête des Pêcheurs s’est élevée à 3 806€ ! Fête des pêcheurs pendant laquelle les invités ont consommé quelque 230 portions de demi-langoustes…

Lors de cette même Fête des Pêcheurs ont été avalées quelque 48 bouteilles de vodka !

Sans commentaire.