Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O, vice-président du Conseil Régional Languedoc-Roussillon, remarque « que le SIVOM Porte Roussillon Pyrénées présidé par une élue de la commune de Pollestres, dont le secrétaire départemental de l’UMP’66 Daniel Mach est le maire, a organisé un séjour, en collaboration avec la Ville du Soler, du sénateur-maire François Calvet, ces deux élus étant les dirigeants de l’UMP locale, à la station de ski de la Molina … en Espagne ! Il est regrettable que ce séjour financé sur l’argent du contribuable n’ait pas pu bénéficier à nos stations de ski et à notre économie locale, permettant ainsi modestement de participer aux maintiens des emplois sur le plateau Cerdan et en Capcir. Cette décision est d’autant plus surprenante pour un ancien parlementaire de la circonscription et le fils de l’ancien maire de Bourg-Madame. Peut-être que l’ambition de Daniel Mach, candidat aux élections départementales et de ces autres co-listiers est-il de favoriser l’économie espagnole au détriment de la nôtre ? Les électeurs apprécieront ».